APEDYS

 

ANAPEDYS pour le respect des droits fondamentaux des personnes dyslexiques


Dans son communiqué de presse du 5 mars 2012, ANAPEDYS réclame que les droits des personnes dyslexiques vivant en France soient respectés conformément à la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.


Les principales revendications de l'association :

Le droit à l’instruction et l’accès à la vie culturelle et sociale :

∗ Par un accès libre aux versions numériques des manuels scolaires, des livres et journaux

∗ En facilitant l'accès aux logiciels de lecture et d'écriture et en permettant leur utilisation dans un cadre scolaire et professionnel 

Le droit à l’égalité :

∗ En permettant aux personnes dyslexiques de pouvoir restituer leurs connaissances sans passer obligatoirement par l'écrit lors des études

∗ Par la création d'un bac réellement général

∗ En développant la formation des enseignants de façon à ce que les élèves dyslexiques puissent suivre leur scolarité dans les mêmes classes que n'importe quel autre enfant

 Le droit à des soins adaptés :

∗ En développant la formation des médecins traitants aux troubles "dys"

∗ En favorisant le remboursement de certains soins et bilans

∗ En cessant la prise en charge psychanalytique de première intention, celle-ci n'étant pas adaptée aux personnes dyslexiques

Le droit d’exister tels qu’ils sont :

∗ Par la création d'un "Pass" juridiquement reconnu permettant aux personnes dyslexiques, une fois la rééducation terminée, de pouvoir évoluer dans la société sans avoir sans cesse à prouver qu'elles sont effectivement dyslexiques

Le droit à la dignité :

∗ Par la reconnaissance aux personnes dyslexiques du droit de vivre, d'évoluer et de s'exprimer librement en société telles qu'elles sont, avec leurs particularités et sans exiger d'elles un fonctionnement qui ne serait pas le leur


Réagir


CAPTCHA